exil pentyl poppers bourrin

Comment sniffer du poppers : méthodes et astuces

Avant de commencer cet article, un rappel. La bonne méthode pour sniffer du poppers sans prendre de risque pour votre santé, c’est d’ouvrir la bouteille et de laisser le produit s’évaporer dans la pièce.

Mais quasiment aucun utilisateur de poppers ne l’utilise. Ainsi, voyons quelle est la meilleure méthode alternative. Comment sniffer du poppers pour s’envoyer en l’air et obtenir cet effet planant, excitant et décontractant que tous les utilisateurs recherchent ?

Pour suivre, on met de côté une méthode dangereuse, celle du diffuseur à poppers.

Méthode N°1 : sniffer du poppers en utilisant du sopalin ou du coton

Quel matériel acheter ?

D’abord achetez une grosse bouteille de poppers, pour faire des économies. Ensuite, ajoutez dans votre chariot du sopalin et ou du coton.

Mode d’emploi

Premièrement, procurez vous une bouteille plus petite, bien étanche, lavez la, faites la sécher et versez y 3 à 4 ml de poppers de la grosse bouteille.

Ensuite, ajoutez une balle de coton ou du sopalin dans la grosse bouteille. Faites bien attention à ce qu’elle ne touche pas le poppers.

Ainsi, vous chassez l’air et maintenez le poppers propre. Enfin, refermez la grosse bouteille et mettez la dans la porte du frigo.

Chauffer la petite bouteille avec vos mains et secouer la doucement pour favoriser l’évaporation du poppers dans la bouteille avant de l’utiliser.

Comment sniffer du poppers ?

Vous pouvez sniffer directement la petite bouteille sans perdre la fraîcheur du poppers restant dans la grande. Pas d’éclaboussures accidentelles sur votre peau, c’est parfait. Autre avantage, le poppers a plus de place pour s’évaporer dans la petite bouteille : à chaque fois que vous l’ouvrez pour sniffer, la quantité de poppers respirée est plus importante et les sensations beaucoup plus fortes.

Ceci vous permet également de ne pas tout sniffer d’un coup pour celles et ceux qui ne savent pas s’arrêter tant c’est bon.

Et pour la grande bouteille ? Le coton ou le sopalin absorbe le poppers et le retient. La non plus, plus de risques de brûlures et une expérience bien plus cool et planante.

Inconvénient majeur : la perte de poppers. Une partie va s’évaporer lors du transfert, une autre va rester dans le sopalin ou le coton. Il n’y a malheureusement rien à faire contre cela.

Comment concentrer le poppers ?

Notre conseil bonus ? Trouvez vous une petite bouteille avec un bouchon sport. Ainsi le poppers reste bien concentré à l’intérieur, aucun risque de vous brûler, pas de giclée, pas de perte, vous pouvez sniffer par la bouche ou par le nez et presser la bouteille pour envoyer de grosse décharge de poppers pendant que vous inhalez. En outre vous pouvez la tenir à une main et l’autre reste libre ! Si vous ne trouvez pas ce genre de bouteille, prenez une bouteille classique, ouvrez la, introduisez y du coton et laissez le s’imbiber de poppers. Vous pourrez ainsi le respirer tranquillement.

Prenez une bouteille en verre pour sniffer du poppers

Second conseil bonus : préférez les bouteilles en verre. Il n’y a pas encore d’études sur les interactions entre le poppers et le plastique, dans le doute, prenez une bouteille en verre.

Laissez au poppers le temps de s’évaporer dans la bouteille

Troisième conseil bonus : vous ne sentirez pas le poppers au début. Fermez la bouteille, attendez trente minutes que le poppers s’évapore et la remplisse. Pressez la deux secondes pour évacuer les vapeurs d’alcool puis sniffez le poppers. C’est extra concentré, un feu d’artifices de sensations et de plaisir.

Vidéo explicative : comment respirer un sopalin imbibé de poppers dans une bouteille

Voici une version alternative avec cette vidéo de poppers ou un homme nous montre comment s’y prendre pour imbiber de poppers un sopalin glissé dans une bouteille rectangulaire. Malin, ainsi la bouteille ne roule pas, vous pouvez l’attraper et la tenir plus facilement. C’est une méthode propre pour sniffer du poppers ou votre arôme préféré.

Méthode N°2 pour sniffer du poppers : le masque anti poussière

Une idée intéressante : utilisez un masque anti poussière. Pour enduire le filtre de poppers, pressez le goulot de la bouteille des deux côtés du masque, juste sous l’emplacement prévu pour votre nez. Un conseil, utilisez un gant pour protéger la main qui tient le masque.

Passez le masque autour de votre tête et profitez en ! De plus vous gardez les mains libres pour vous caresser ou utiliser un sextoy. En outre vous contrôlez pleinement le temps ou vous retenez votre respiration entre chaque inspiration de poppers.

Toutefois cette méthode a ses limites : d’abord parce que vous ne pouvez plus embrasser votre partenaire. Le masque ne rend pas très sexy ! Ensuite parce que le poppers est hautement concentré et que vous ne respirez pas autre chose. C’est fort et les effets peuvent être assez radicaux. Méfiance donc.

Méthode N°3 : l’inhalateur à poppers

Extérieurement, on dirait une petite canule. Cet inhalateur à poppers se porte autour du cou grâce à un cordon et se remplit de poppers. Il possède un trou en son sommet au travers duquel on peut inhaler le poppers quand on enlève son bouchon. Comme un inhalateur classique pour soigner un rhume. L’usage est assez facile, même s’il n’est pas toujours aisé de le remplir.

Attention à ne pas trop le secouer quand vous l’utilisez, le poppers peut gicler. L’inhalateur à poppers est un produit à réserver pour les boites de nuit ou les déplacements. Il vous permet d’avoir toujours du poppers sur vous et de sniffer du poppers en toute situation.

Méthode N°4 pour sniffer du poppers : le sac congélation avec un zip

Le zip peut se manipuler aisément, même à une main, même si vos mains sont glissantes. Glissez y un morceau de sopalin ou une boule de coton, ajoutez votre poppers favori et laissez le coton ou le sopalin s’imbiber de poppers. Vous pouvez laisser reposer quelques heures au frigo avant usage.

L’avantage, c’est que vous décidez de la taille de l’ouverture du zip et que vous pouvez glisser votre nez dans le sac pour respirer la quantité exacte de poppers dont vous avez envie. C’est rapide, pratique, économique, pas de risque de brûlure et vous refermez le sac en un tour de main, même si vos doigts sont collants ou glissants.

Par contre, le poppers que vous respirez est extra concentré. Finaleùent; attention à ne pas en prendre trop d’un coup.

Méthode N°5 : respirez par la bouche

Une méthode intéressante, qui a pour avantage d’éviter certains effets secondaire. En plus, elle permet de continuer à utiliser le poppers quand ses vapeurs sont trop dures pour vos poumons, selon les utilisateurs.

De plus, respirer par la bouche fonctionne quand votre nez est pris. Toutefois nous vous le décommandons. Quand vous êtes malade, il faut éviter le poppers. De même si vous êtes asthmatique.

Conseil poppers malin

Inspirez par la bouche, expirez par le nez.

Ainsi, les effets ressentis sont moins forts car la concentration de poppers respiré est plus faible. En outre, c’est intéressant pour éviter les syndromes des lèvres ou des doigts bleus qui prouvent que votre corps manque d’oxygène.

Néanmoins si vous trouvez que ce n’est pas assez fort, vous pouvez y pallier en respirant par la bouche via une bouteille d’inhalation avec une paille par exemple. Finalement, vous n’aurez jamais besoin de soigner des croutes jaunes avec cette méthode, car vous n’en aurez jamais.

Toutefois, le poppers rend la bouche assez sèche, pensez à bien boire avant et après. Vous pouvez aussi avoir mauvaise haleine pendant quelques heures ou jours.

Méthode N°6 pour sniffer du poppers : le système d’inhalation

Avant de vous expliquer en quoi le système d’inhalation pour poppers consiste, une grosse mise en garde. Cette méthode ne convient qu’aux personnes expérimentés, car l’air que vous respirerez sera intégralement saturé en poppers. C’est donc beaucoup plus fort que ce dont vous avez l’habitude et les conséquences pour votre santé peuvent être néfastes.
Le mode d’emploi est très simple il s’agit de détourner un inhalateur de sa fonction classique et de remplacer le liquide à respirer par du poppers.
On peut même pousser le vice en utilisant un inhalateur électrique.

Attention toutefois le poppers peut attaquer le plastique. Pour éviter cela, imbibez du coton ou du sopalin ou des mouchoirs en papier de poppers et placez les dans la zone pour le liquide à respirer.

Privilégiez les inhalateurs avec un masque qui s’adapte sur votre bouche et ou votre nez sans recouvrir vos yeux pour éviter de les abîmer. Avec cette méthode, vous êtes sur de respirer une quantité de poppers supérieure à d’habitude.

Méthode N°7 : la chaussette au poppers

Imprégnez une vieille chaussette de poppers & respirez la profondément. Si vous adorez les odeurs fortes et le poppers, ce peut-être une combinaison royale. C’est une façon annexe de ne pas respirer votre arôme. Pas de risque de brûlure ici, le poppers est contenu dans le tissu.

Méthode N°8 : le cocktail

On vous donne la recette du cocktail ici : vous pouvez vous faire un petit cocktail à respirer à base de poppers ! On appelle aussi cela un “Happy face”

Comment sniffez-vous votre poppers ? Expliquez le en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.