partager son poppers en soirée

Partager son poppers en soirée : la galère

Partager son poppers en boite, ce n’est pas automatique. Surtout avec des inconnus. Surtout avec des gens qui n’y connaissent rien.

On rembobine et je vous explique pourquoi je suis mécontent.

Partager son poppers en boite fini souvent mal

Souvent quand je sors en soirée et que j’amène du poppers avec moi, je le partage avec mes amis.

Sauf que partager son poppers en boite, ça fini rarement bien pour le poppers. Il y a toujours un fâcheux qui vous l’arrache des mains.

La personne est alcoolisé ou très excitée parce que “C’est la fêêête tu comprends ?”.

Et donc, elle vous prends votre flacon de poppers, presque d’autorité. Et le respire, puis le partage avec ses ami.e.s. Sans vous demander d’autorisation.

Mais rends le moi !

Partager son poppers avec des inconnus, c’est perdre son flacon

Toutefois, vous n’avez rien demandé. Vous ne revoyez que rarement le flacon de poppers. Et quand il revient, il est à moitié vide, voir vide et surtout complètement inefficace.

Pourtant le poppers est fait pour durer un minimum, surtout si c’est une grande bouteille de 24 ml.

Ou encore le bouchon de la bouteille de poppers a été perdu. Facile pour le retrouver parmi les pieds des danseurs et les lumières de la boite.

Normal, les personnes qui vous l’ont pris ne l’ont pas acheté, elles considèrent donc sa valeur comme nulle.

C’est un “produit jetable” qu’elles respirent quelques secondes le temps d’en ressentir les effets avant de le faire tourner à leurs potes et de passer à autre chose.

Et comme les effets du poppers ne durent pas plus de quelques minutes, elles sont capables de vous en redemander avec insistance un peu plus tard.

Oui vous avez un flacon, elles le savent, elles l’ont vu ou senti et elles veulent absolument en prendre. La maintenant, c’est capital.

Partager son poppers en boite : lutter contre les profiteurs

Le poppers a un prix

Pourtant, c’est sympa en théorie l’esprit de partage. Et puis le flacon ne coûte pas si cher, un poppers basique se paye 5- 7€ en promotion. Mais jusqu’à 20€ en boite !

Oui mais.

D’abord c’est vous qui avez payé, vous avez envie d’en profiter et de prendre du plaisir un minimum.

C’est égoïste mais c’est aussi normal. Sinon vous n’auriez pas acheté ce produit.

Ensuite vous voulez bien partager avec des amis. Toutefois, vous ne voulez pas voir disparaître votre flacon de poppers alors que vos amis et vous en avez à peine profité.

Le problème de l’hygiène et du poppers

Puis il y a une question d’hygiène. Ainsi, les personnes qui vous le prennent et l’utilisent “pour rire” collent souvent leurs nez sur l’ouverture de la bouteille ou leurs doigts.

Donc ils y mettent leurs microbes et leurs bactéries. Ils ne savent pas comment respirer du poppers. Pas ragoutant pour les suivants.

Pour rappel, la majorité des utilisateurs prend la bouteille dans sa main, l’approche de son nez sans le toucher et respire le poppers.

De plus il faut ensuite nettoyer la bouteille à minima. Vous n’avez rien sur vous pour désinfecter. Et le poppers tâche les vêtements. En résumé, vous êtes faché.

L’impolitesse

Enfin parce qu’il ne viendrait à personne l’idée de demander vertement à un inconnu de fumer sa cigarette ou de boire dans son verre.

Si vous sortez, vous prenez un peu de liquide pour payer ce dont vous aurez envie et besoin. De même vous apportez vos cigarettes et donc votre poppers.

C’est souvent cela qui achoppe. Les inconnus qui vous demandent du poppers n’y mettent pas les formes. Ils vous voient, comprennent que vos amis et vous êtes gays.

Donc vous avez évidemment du poppers sur vous et vous allez généreusement faire tourner la bouteille, partager le poppers avec lui … et toute sa bande de potes. On a comme l’impression que c’est un dû.

Mais non !

L’excuse banale “Je ne sais pas ou acheter du poppers” ne tient pas.

Le poppers se commande aisément en ligne en France, s’achète dans les sex shop voir se trouve chez un marchand de tabac. Vous pouvez aussi en acheter en soirée dans certains bars ou dans les boites de nuit, sous le comptoir.

Si vous avez honte d’acheter du poppers parce que c’est “trop gay” ou “un truc de gay”, n’en consommez pas.

Le pire dans cette affaire, est que vous vous faites traiter de radin et de “pas cool” si vous avez le malheur de dire “Non, je ne prête pas mon flacon” ! Et pourtant vous ne ressemblez pas à Dany Boon !

Comment avoir du poppers gratuitement en soirée ?

Il n’y a pas 36 solutions pour avoir du poppers gratuitement en soirée.

D’abord il faut demander poliment et faire copain copain avec la personne.

Ensuite respirer proprement la bouteille qu’on vous tend.

Et enfin la restituer en remerciant la personne.

C’est simple mais ça échappe à 95% des personnes que je croise en soirée !

Ca vous rappelle des souvenirs ? Comment faites vous pour partager votre poppers en soirée ? Est-ce que vous vous cachez pour le respirer ? Est-ce que vous dites non ?

Les commentaires sont ouverts, lâchez vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.