Nov 202016
 

PWD est un fabricant de poppers qui est apparu en 1976 aux USA avec le succès qu'a connu le poppers à cette période.

PWD veut dire Pac West Distributing. Cette société basée dans l'Indiana fabrique de nombreuses marques, entre autre Hardware, Bolt, Quicksilver, Locker Room, English, Rush, Super Rush Black Label, Pushs, Red, Blue Boy, Iron Horse, Gold Rush.

Si vous aimez le poppers, vous avez certainement déjà goûté à ses produits et sans doute les avez vous appréciés. Le poppers le plus connu fabriqué par PWD est évidemment Rush et il est distribué quasiment partout, dans plus de 100 pays dans le monde.

PWD est à ce titre l'un des principaux annonceurs dans les médias, comme le Daily Mirror, le Time mais surtout dans les journaux LGBT.

Les produits de PWD ont souvent été interdits, ils ont dû changer de formule, passant du nitrite d'amyle au nitrite d'isopropyle ou être vendus sous des appelations détournées comme des arômes liquides ou des nettoyants pour têtes vidéos ou pour le cuir, comme nous le raconte l'histoire du poppers.

Mais leur continuité dans le temps et leur qualité les a rendus célèbres auprès des consommateurs, principalement Rush et ses nombreuses déclinaisons. Seul bémol, ces produits ont été l'objet de nombreuses copies de mauvaises qualités, notamment quand l'entreprise a dû fermer, ce qui a entamé la confiance du consommateur.

En outre PWD a introduit de nombreuses innovations de rupture sur le marché, comme le PPP, le grand format de 40 ml pour son 40ème anniversaire, les poppers hybrides ou le poppers solide.

Le PPP ou Power Pak Pellet permet de conserver le poppers frais plus longtemps, c'est un dessicant, un produit qui absorbe l'eau et l'empêche de se mélanger au poppers pour lui conserver sa pureté.
Avec le temps ces pellets se cassent en petits morceaux et tombent.

Certains utilisateurs ont aussi noté que ces pellets permettaient de mieux mélanger le poppers et d'en intensifier les effets. Pour cela, ils conseillent de secouer votre bouteille de poppers avant de l'ouvrir.
Je ne suis pas sur que ce soit les pellets qui intensifient l'effet, plutôt le fait que les secousses augmentent la concentration de poppers évaporé dans la bouteille avant son ouverture.

Le grand format de 40 ml a été commercialisé en 2016 pour le 40ème anniversaire de la marque Rush : c'est un format géant pour les gros consommateurs de poppers commercialisé à petit prix.

Les poppers hybrides datent de 2015. Ils tentent eux de répondre à une autre problématique : comment faire en sorte que le poppers soit agréable à consommer, que son effet dure longtemps tout en supprimant le plus possible les effets secondaires, comme le mal de tête, la gorge irrité ou les crachats. La solution, c'est de combiner deux molécules, comme le nitrite de pentyle et le nitrite de propyle. Et d'y ajouter le système PPP pour conserver au poppers toute sa fraîcheur pendant plus longtemps.

Enfin le poppers solide, apparu en 2016, est un nouveau format qui solutionne plusieurs problème à la fois : le stockage, la fraîcheur, les brûlures, le transport, l'évaporation. Le produit, à base de parafine, se présente comme une grande bougie dans une boite. Il ne se renverse pas, ne gicle pas et se fait fondre sur le bout des doigts. C'est une vraie rupture par rapport à tout ce qui existe sur le marché.

Toutefois PWD a connu des aléas. Ainsi, l'entreprise a dû fermer avant de renaître de ses cendres plusieurs fois : durant les années 2000, ce ne sont pas moins de 3 fermetures qui se sont enchainées. Lors de l'avant dernière, en 2011, le gérant de la marque, Joe Miller, s'est suicidé suite à la perquisition des bureaux de Great Lakes Products, l'entreprise qui exploitait PWD.

Un peu plus tard dans l'année 2011, Rush revenait sur le marché, mais comme un dissolvant pour vernis à ongles. La marque avait déposé un brevet aux Etats-Unis pour cela. Toutefois elle a encore dû fermer en juin 2013, avant de rouvrir de nouveau. Une véritable histoire sans fin.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)