construire son masque à poppers

Comment construire son masque à poppers

Mise en garde : le masque à poppers peut être dangereux

Comment construire son masque à poppers est une question qu’on me pose souvent.

Les utilisateurs de poppers veulent des sensations plus fortes, plus de désinhibition, avoir plus envie de sexe et pour cela, l’une des solutions et d’augmenter la concentration de poppers dans l’air que l’on respire.

Oui mais cela peut-être dangereux comme je vous en ai déjà parlé dans l’article comment sniffer plus de poppers et sur le second comment respirer du poppers autrement qu’en le sniffant.

Car vous respirez du poppers avec une concentration beaucoup plus forte que d’habitude. Et l’apport en oxygène, vital pour rester en vie, s’en trouve réduit d’autant.

Néanmoins, je vais vous expliquer aujourd’hui comment construire son masque à poppers, comment faire pour respirer beaucoup plus de poppers !

Les aspects médicaux à vérifier

D’abord, avant de respirer du poppers vérifiez que vous n’avez pas de maladie respiratoire. En effet il est fortement déconseillé de respirer du poppers quand on a de l’asthme.

De même si vous êtes malade, que vous avez de la fièvre ou simplement que votre nez est bouché, n’utilisez pas de poppers ! Cela pourrait aggraver vos problèmes de santé

Comment utiliser son masque à gaz pour respirer du pop ?

Avant de commencer, une chose, si vous n’êtes pas bricoleur, vous pouvez recycler un vieux masque à gaz de l’armée. Vous en trouverez dans des surplus militaires bien achalandés. Prenez un modèle simple avec une ouverture de secours pour laisser entrer rapidement l’air extérieur.

Il vous suffit ensuite de dévisser la partie ou se trouvait le filtre et d’y insérer un coton imbibé de poppers puis d’enfiler le masque à gaz et de respirer. Vous allez accroitre énormément les sensations du poppers.

Vous pouvez prendre en moyenne une inspiration de poppers toutes les 5 à 10 secondes et retenir votre respiration entre temps.

Si vous ne vous sentez pas bien à cause de la puissance du poppers, utilisez l’ouverture de secours pour que la concentration de poppers dans l’air décroisse au plus vite et enlevez votre masque.

C’est pour cela que cette pratique du masque à arôme est dangereuse : parfois on n’a pas le temps de sentir que l’on tourne de l’œil, c’est déjà trop tard ! Et on en a encore moins le temps de retirer le masque.

Par contre, excellente nouvelle, vous n’aurez jamais de soucis de petites croutes jaunes ou de poppers dermatitis ! Le poppers ne gicle pas du coton ou de l’intérieur du masque, vous n’aurez donc pas à soigner le poppers dermatitis sur votre peau.

Pas de masque à gaz à la maison ou de surplus militaire dans le coin ? Vous aimez tout faire vous même ? Voici comment construire son masque à poppers.

Comment construire son masque à poppers

Vous allez avoir besoin d’un :
– Masque d’anesthésie en caoutchouc
– Connecteur de 22 mm : c’est le lien entre le masque et le nébuliseur
– Nébuliseur : il contient le poppers acheté en ligne ou en magasin

Vérifiez que tous vos produits sont fabriqués en polyéthylène ou en CPR, tous deux résistants au poppers.

Si le nébuliseur possède un insert en plastique, retirez le, il est inutile.
Pour améliorer l’entrée d’air dans le nébuliseur et la puissance du poppers que vous respirez, percez délicatement 4 trous dans le fond du nébuliseur avec un tournevis.

Utilisez du coton ou du papier toilette plié en deux : dévissez la chambre du nébuliseur, placez le coton ou le papier dans le nébuliseur puis imbibez le de poppers.

Revissez la chambre du nébulisseur et arrêtez vous 1/8 de tour avant la fin.
Patientez 15 secondes, le temps pour les vapeurs de poppers de s’évaporer puis allongez-vous sur le dos, posez doucement, sans le presser, le masque sur votre visage et inspirez.

Comment utiliser le masque ?

L’air se force un passage à travers le coton et entraine avec lui les vapeurs de poppers. La concentration de poppers est beaucoup plus importante que si vous sniffiez votre poppers à la bouteille.

Attention, c’est du brutal, nous vous conseillons de commencer avec un poppers faible au nitrite d’isopropyle le jungle juice original.

Lorsque vous serez habitué, vous pourrez presser le masque sur votre visage. L’étanchéité diminuera la concentration d’air et augmentera celle de poppers. L’effet du poppers sera plus fort.

Et si jamais vous trouvez que les effets sont trop forts, vous pouvez apprendre à utiliser un inhalateur à poppers. Ensuite, cela vous permettra d’avoir de bons effets ! L’inhalateur comme le masque sont deux bons diffuseurs à poppers pour diffuser votre arôme.

Autre idée, vous pouvez avoir recours à un délicieux cocktail. Mieux qu’un Sex on the Beach, essayez un cocktail perrier poppers !

Enfin si toutes ces solutions sont vraiment trop fortes, revenez à la base, ouvrez la bouteille et laissez l’arôme envahir la (petite) pièce dans laquelle vous êtes.

Voici comment construire son masque à poppers.
Echangez vos expériences et posez vos questions dans les commentaires.

4 commentaires sur “Comment construire son masque à poppers”

  1. Bonjour. Pour ma part j’utilise un masque anti poussière ou de peinture a valve pour l’expiration. je dépose quelques gouttes de poppers au fond et en avant la musique. En cas d’urgence le masque s’arrache aisément. Pas encore de croute jaune ou brulures avec cette méthode. Bien a vous..

    1. Super bonne idée, ce masque anti poussière vous permet de garder les mains libres pour vous masturber et vous caresser pendant une bonne session de popperbate !
      Cette méthode de masque pour peinture à valve ou anti poussière pour respirer le poppers devrait vous éviter les croutes jaunes et les brûlures ear le poppers ne peut pas gicler du fond du masque 🙂

      On ne parle plus de comment construire son masque à poppers mais le but, c’est bien de prendre du plaisir 🙂
      Quel poppers utilisez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.