Oct 052017
 

effet du poppers

Voici un résumé des sensations que j'ai ressenti la première fois que j'ai snifé du poppers !
Je n'étais pas seul, j'étais avec un partenaire plus expérimenté, il était actif et j'étais passif mais il n'arrivait pas à me sodomiser.
Il m'a alors tendu une petite fiole rouge et noir et m'a demandé de la déboucher et de la renifler. Il y avait marqué poppers sex line amyl dessus avec comme une flamme.
J'ai été très surpris, je ne savais pas ce qu'elle contenait mais j'ai décidé de lui faire confiance et de la respirer.
D'abord le premier effet du poppers : j'ai ressenti une chaleur qui s'est propagée dans tout mon corps, j'étais très très chaud et je me suis senti devenir tout rouge. Incroyable cette bouffée de chaleur.
Puis second effet du poppers, mon coeur a accéléré, il battait très vite, je l'entendais battre dans mes oreilles, comme si j'avais trop couru ou fait du cardio à la salle de sport, c'était surprenant, alors que je ne bougeais pas.
Et enfin troisième effet du poppers je me sentais relaxé, mon corps s'est détendu, c'était très agréable.
Je me suis aussi rendu compte que je salivais et que mon anus se décontractait. Et j'ai compris que c'était ce que mon partenaire voulait, car il a commencé à caresser mon petit trou avec sa queue !
J'ai fermé les yeux, je pouvais presque visualiser mon cul qui s'ouvrait pour accueillir la grosse bite de mon mec.
La sensation était différente, mes sens étaient beaucoup plus réceptifs que d'habitude, il suffisait qu'il me caresse pour que je sente l'envie de sexe exploser en moi. Et j'étais bien plus chaud je me rendais compte que je voulais son sexe intensément, il n'était pas question qu'il ne me sodomise pas.
Je me suis masturbé pendant qu'il me cassait mes pattes arrières et j'ai rapidement éjaculé mon orgasme a été ultra intense, tout mon corps était agité de tremblements je m'en souviens très bien, c'était la première fois que cela m'arrivait, j'étais en nage, le souffle court et mon partenaire a dû me tenir pour éviter que je m'effondre.
Il m'a ensuite enculé encore et a fini par jouir en moi.
J'ai aussi eu l'impression que ma perception du temps avait été altérée (mais c'est souvent le cas quand on prend du plaisir) et je ne sais pas trop combien de temps s'est écoulé entre le moment ou j'ai snifé et le moment ou j'ai éjaculé en criant parce que l'orgasme était très fort.

J'ai continué à utiliser du poppers par la suite mais je n'ai pas encore réussi à retrouver un orgasme aussi intense. Peut-être parce que j'ai changé de mec ?
Toutefois j'ai remarqué que j'ai moins d'inhibitions qu'avant, moins de freins pour essayer de nouvelles positions, de nouveaux jeux sexuels. Et ça c'est clairement un effet du poppers. Car j'étais plutôt timide avant.
Mon cul est plus relaxé et moins serré, j'avais parfois du mal avec les queues blacks ou beurs, ce n'est plus le cas.
Le poppers marche aussi avec la gorge profonde, ça m'aide à détendre ma gorge et à avaler des sexes de plus de 20 cm comme si c'était naturel. Mes copains africains m'adorent pour cela !

J'ai aussi essayé de me masturber en reniflant du poppers et j'ai éprouvé des sensations similaires : chaleur, relaxation et beaucoup moins d'inhibition. Je me doigte en me branlant, chose impensable pour moi avant, j'utilise des sextoys, comme un masturbateur alors que je voyais cela comme tabou avant et je rougissais en en parlant.

J'ai entendu parler de popperbating regarder une vidéo gay en reniflant du poppers et j'ai voulu savoir ce que c'était (la aussi, avant, je n'aurais jamais essayé).
Le poppers m'a rendu encore plus excité et cochon que d'habitude quand je regardais mes vidéos gays porno favorites : j'avais l'impression de faire partie de la scène, d'être un acteur qui se faisait baiser par l'actif et ça m'a beaucoup excité. Comme si le mec était dans ma chambre avec moi et me niquait sur mon lit ! Wow ! Et j'étais rempli de l'envie de niquer, il me fallait une bite. Heureusement que j'avais Joe, mon gode vibrant favori qui m'a bien comblé.

Les effets secondaires du poppers dépendent de vous et du poppers que vous utilisez. Certains n'en ont pas, mais d'autres oui. Par exemple le sex line amyl un poppers français que mon ex ex ex m'a fait découvrir la première fois que j'ai pris du poppers ne m'a jamais rien fait, si ce n'est des brûlures au nez une fois ou on a été un peu bourrin. Mais comme j'oublie de faire des réserves ou que je ne sors pas avec, je dois parfois en racheter, je prends ce qu'il y a et j'ai parfois eu des soucis.

En discutant avec des amis et en parcourant internet j'ai trouvé les effets suivants : de la toux et des crachats comme si vous étiez enrhumé, de la fatigue (en même temps si vous avez fait l'amour, c'est normal), les lèvres et les ongles bleus mais ça s'évite, les brûlures dues au poppers autour du nez (idem, c'est évitable) et les points jaunes dans le champ de vision.
La plupart de ces effets secondaires ne durent pas mais ça m'arrive parfois de tousser quelques jours et les croûtes dues aux brûlures mettent parfois deux semaines à tomber, ce qui est long.
On ne sait toujours pas si le poppers est néfaste ou non pour notre santé, le débat scientifique suit son cours. Même si j'adore le poppers, je sais que l'effet du poppers pourrait avoir un impact sur ma santé, donc je suis sage et je n'en consomme pas tout le temps.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)