inhalateur à poppers

Comment utiliser un inhalateur à poppers ?

Qu’est-ce qu’un inhalateur à poppers ?

Un inhalateur à poppers ressemble extérieurement à une petite canule en acier avec un tour de cou. Il peut être en acier, en aluminium.

Quand vous l’ouvrez, un inhalateur se décompose en deux ou en trois parties. D’abord un bouchon qui se visse pour fermer hermétiquement l’inhalateur à poppers. Ainsi votre inhalateur est étanche, le poppers ne coule pas dans votre sac ou sur vos vêtements. Et il conserve sa force. Vous transportez votre arôme préféré sans problème.

En outre cette petite canule a l’air innocente, jamais une personne ne saura qu’elle vous permet de sniffer du poppers. Au pire dite que c’est une clef USB ou un bijou rock’n’roll. A moins de connaître l’objet et donc d’avoir déjà utilisé du poppers.

Puis une partie centrale creuse qui se dévisse elle aussi : elle est percée par des trous d’un côté. Ils vous permettent de respirer le poppers Jungle Juice Platinum, Rush Black Label ou toute autre marque qui s’y trouve.

A l’intérieur, on introduit une mèche en coton imbibée de votre poppers favori.

Les meilleurs modèles possèdent un troisième capuchon. Il se dévisse en bas de la partie centrale. Un trou en haut et en bas permettent une aspiration plus efficace de l’air. Ainsi que des sensations plus fortes quand vous respirez à travers l’inhalateur à poppers !

Utilisation d’un inhalateur de popper

Dévissez le capuchon de l’inhalateur à poppers et ouvrez le. Puis dévissez le haut de la partie centrale pour accéder au vide qu’elle renferme.
Enfilez une paire de gants en plastique fin pour protéger votre peau.

Puis imbibez une tige en coton de votre poppers préalablement acheté et déposez la dans l’espace vide. Revissez le haut de la partie centrale. Puis le ou les capuchons. Enfilez ensuite confortablement l’inhalateur de poppers autour de votre cou, ce sera votre totem d’immunité euh de plaisir.

Quand vous en avez envie, dévissez le ou les capuchon(s). Puis placez la canule dans votre narine et inhalez profondément, comme si c’était un produit pour vous déboucher le nez. Vous respirez du poppers sans risque. Pas de danger de brûlures.

Vous avez fini ? Vous sentez que le Rush, le Jungle Juice, le Blue Boy est devenu trop faible ? Réhumidifiez le coton avec le même poppers ou jetez le à la poubelle.

Effet d’un inhalateur à poppers

Les effets d’une inhalation sont extrêmement forts et puissants. Ils sont très supérieurs à ceux que vous ressentez habituellement. Que ce soit en respirant votre poppers favori ou en le laissant s’évaporer dans la pièce. C’est presque aussi fort qu’un cocktail perrier poppers.

Attention, si vous n’avez pas l’habitude de respirer du poppers, abstenez-vous. Vous respirez presque exclusivement du poppers pur, il y a très peu d’air. De même si vous avez de l’asthme, ne respirez pas de poppers.

Donc pour éviter d’avoir les ongles ou les lèvres bleues, voir des céphalés, pensez à bien respirer entre chaque inhalation. Ainsi vous donnez à votre corps l’oxygène dont il a besoin.

Par contre si vous avez déjà testé la respiration de votre arôme favori au travers d’un masque ou que vous avez lu l’article consacré à la construction d’un masque à poppers, vous ne serez pas perdu.

Quels sont les poppers recommandés avec un appareil à inhalation ?

Tous les poppers conviennent avec un inhalateur de poppers, c’est un mariage qui fonctionne à tous les coups !

Que vous aimiez le Amsterdam, le Adler, le Man Scent, le Iron Horse, le Ice, le Faust ou le Fist, ça marche.

Toutefois, le poppers a tendance à être plus concentré et beaucoup plus fort. Ainsi vous pourriez avoir des surprises.

Un conseil, si c’est votre première fois avec un inhalateur à arôme, prenez un poppers un peu moins fort que d’habitude.

Ainsi si vous prenez du nitrite de pentyle comme le Gold Rush, dirigez-vous vers le nitrite d’amyle comme le Amyl. Et si vous appréciez le nitrite d’amyle comme le Sexline Rouge, tournez vous vers l’isopropyle nitrite comme le Sexline.

Enfin si vous utilisez de l’isopropyle nitrite comme le Quicksilver, sélectionnez un arôme à base d’isopropyle plus faible que votre poppers actuel, comme le Oink.

Pour en savoir plus, lisez les tests de poppers d’Achatpoppers, la puissance de chaque poppers y est noté.

Avez-vous déjà essayé un inhalateur à poppers ? En possédez-vous un ? Témoignez maintenant dans les commentaires !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *